Skip links

Chasse et confinement : les règles

Chasse et confinement : les règles
« Le nouveau confinement, en oeuvre depuis le 30 octobre, met à mal les activités de la chasse alors que cette période est la plus giboyeuse !
Soyez certains que nous en avons pleinement conscience et que nous sommes les premiers à le regretter.
Nous avons mené d’intenses discussions avec les services de la Préfecture pour aboutir à un certain nombre de dérogations. Vous trouverez ci-dessous ce qu’il est donc désormais possible de faire ou non en matière de chasse. L’arrêté préfectoral est disponible en cliquant ICI.
Certains en seront certainement mécontents, mais je ne peux que vous rappeler que nous vivons actuellement une crise sanitaire complexe et difficile pour tous. Beaucoup d’entre nous sommes privés de notre loisir. La chasse de loisir a, temporairement, laissé place à la chasse de régulation.
Soyons tous solidaires et respectueux des consignes pour préserver notre santé et celle de nos proches. »
 
Guy Harlé d’Ophove
Président de la Fédération des chasseurs de l’Oise

LES ESPECES POUVANT ETRE CHASSEES

 

Peuvent être chassés en BATTUE et à l’AFFUT :
  • le sanglier ;
  • les autres espèces susceptibles d’occasionner des dégâts aux cultures agricoles et ou forestières : lapin  de garenne, pigeon ramier, renard, pie bavarde, corbeau freux, corneille noire et étourneau sansonnet ;
  • les cervidés.

 

Conditions :
  • Chaque action de chasse ne peut excéder 50 participants.
  • Toute action de chasse rassemblant 6 à 50 personnes doit faire l’objet d’une déclaration préalable par l’organisateur auprès de la préfecture de l’Oise à l’aide du document que vous trouverez ICI (document à renvoyer 3 jours avant la battue – une tolérance est acceptée jusqu’à la veille pour ce week-end des 7 et 8 novembre).
  • Tout chasseur participant à une chasse de régulation est autorisé à se déplacer de son domicile au lieu de la chasse ainsi qu’aux alentours de celui-ci, pour les seuls besoins de la chasse.
  • Chaque participant doit se déplacer en possession d’une pièce d’identité, de l’arrêté préfectoral ainsi que de l’attestation de déplacement dérogatoire dûment renseignée en cochant la case « Déplacement pour participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative ».
Rappels :
  • Les regroupementsy compris les repas pris en collectif, restent INTERDITS.
  • Si vous êtes cas contact, si vous avez des symptômes ou que vous êtes fébrile, abstenez-vous de toute action de chasse et faites-vous dépister.

LE PIEGEAGE

 

Les interventions par piégeage doivent être réalisées par une personne seule et ne peuvent être mises en oeuvre que sur le territoire de la commune de résidence du piégeur effectuant l’opération.

LES INTERDICTIONS

 

Sont interdites :
  • les autres activités de chasse, y compris la vénerie
  • la pratique d’agrainage du gibier

Nourrissage des appelants

Vous pouvez vous déplacer pour nourrir vos appelants en remplissant l’attestation de déplacement dérogatoire en cochant la case « Consultations, examens et soins ne pouvant être assurés à distance ».

RAPPELS DE BON SENS

 

Veuillez être attentifs aux seuls communiqués de la Fédération. De nombreuses informations circulent sur les réseaux sociaux ou par rumeurs et toutes ne reflètent pas la vérité !

Nous souhaitons par ailleurs que les conflits qui peuvent exister entre chasseurs de petits gibiers, de grands gibiers, de migrateurs, etc. du fait de ces modalités, ne gagnent pas notre département. Ils ne sont pas à la hauteur du défi qui nous attend, ni de la gravité de la situation.

Enfin, nous tenons à vous préciser que les montants des validations du permis de chasser que vous versez à l’Etat ne servent en aucun cas à indemniser les dégâts. Ils servent en partie faire fonctionner votre Fédération pour défendre vos droits (si des dérogations sont possibles aujourd’hui c’est grâce au travail mené depuis plusieurs jours), mener des actions sur le terrain (comptages, analyses du gibier…), agir en faveur de la biodiversité (barres d’effarouchement, intercultures…)…